Bonjour,

Que la tâche me semble ardue dans ce « qui suis-je ».
Dans ma réalité je suis la même personne que toi lecteur.
Nous n’avons pas la même histoire, le même vécu, ne fréquentons pas les mêmes endroits, ne parlons pas avec les mêmes personnes, ne nous habillons pas de la même façon, n’avons peut-être pas la même culture, les mêmes croyances, et je pourrais continuer ainsi à énumérer longuement nos différences …

Et pourtant, toi et moi sommes semblables, nous partageons ensemble quelque chose d’universel. Toi comme moi avons partagé ces pieds qui n’avancent pas, ces jambes qui flageolent, ces mains qui tremblent, ce ventre qui se tord, cette gorge qui se serre, cette bouche qui se déforme, cette respiration qui s’arrête, ces yeux qui s’écarquillent, ces larmes qui coulent, tout simplement ce corps qui répond à notre moi profond.

Ce « moi » oublié, écarté, étouffé, anonymisé.

Ce « moi » qui tend à chaque instant à se relever, se révéler, se dévoiler, se libérer.

J’ai entrepris un voyage, celui de faire connaissance avec ce « moi ». Mes raisons sont personnelles et intimes, mais la démarche se partage.

Alors, bienvenue.

Mes lectures

Quelques suggestions

pour poursuivre vos recherches,

vous inspirer…

Découvrir

Pour aller plus loin...

À l’heure où j’écris ces quelques lignes, nous sommes le 22 octobre 2018 et il est exactement 9 heures passées de 47 minutes. J’en suis à mon troisième et dernier café de la journée, débutée comme depuis quelques semaines maintenant, par ma préparation et celle de ma fille, afin de la déposer ensuite à la crèche, en retard comme d’habitude.

J’ai entamé ce site, suite à un chemin personnel que je n’ai pas vu venir et qui a débuté en réalité doucement, mais sûrement, il y a trois ans de cela.

Je débutai dans une nouvelle activité professionnelle, dont les thématiques prometteuses portaient sur la résolution de conflit et le bien-être au travail. Naïve, ignorante, mais investie et toujours curieuse d’apprendre, je me suis impliquée pour découvrir ces nouveaux sujets. J’ai eu la chance, car cela en est une, d’être formée et informée sur des outils tels que la courbe de deuil de Kübler Ross, le triangle dramatique de Karpman… D’approcher le non-verbal et de trouver un sens à l’identification que sont la bienveillance, l’empathie… Mais aussi et surtout de comprendre le rôle des émotions dans notre vie et le pouvoir des mots. Ces trois années m’ont ouvert les yeux sur un autre « moi ».

Puis une claque, une douche froide, un retour brutal sur les relations humaines bien plus complexes qu’enseignées.

Tandis que je mettais un terme à cette relation professionnelle, j’avais envie de me retrouver, de comprendre les raisons pour lesquelles je me sentais aussi affectée par cette décision que j’avais moi-même prise. Était-ce un ras-le-bol d’un château de cartes qui s’effondrait, étaient-ce les relations tendues en fin de parcours qui me mettait dans cet émoi, ou bien était-ce aussi l’accumulation d’un nouveau savoir qui me donnait l’envie d’aller plus loin, de pousser davantage que le brouillon esquissé par cette expérience et qui paradoxalement venait détruire ce qui avait émerger dans mon esprit  ?
Cela fait donc quatre mois, que j’ai commencé à lire, « par hasard », un premier livre intitulé « ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ». J’en ai apprécié le sujet, mais il me semblait traité de façon bien trop sympathique, survolé en quelque sorte, alors j’en ai entamé un autre et ainsi de suite…

Quatre mois après, je suis bien incapable de dire si le chemin que j’entreprends va réellement m’apporter « quelque chose »…,

mais j’ai envie de le partager, parce que si cela aboutit à un « quelque chose » de positif à un moment où je me suis sentie perdue, cela peut, peut-être, aussi vous aider. Ce n’est pas ce qu’on met sur le chemin ici qui a son importance, et qui est propre à chacun, comme dit au préalable nos expériences sont différentes, mais bien la construction de celui-ci. Il y a bien des façons distinctes et personnelles d’avancer. Ce site n’est pas un journal intime qu’on se le dise, vraisemblablement, vous ne trouverez que des bribes de ma vie, seulement ce qui est nécessaire pour comprendre une réflexion. L’objectif est bien de vous amener à vous poser des questions et entreprendre votre chemin par l’écrit.

Belle aventure à vous !